L’essor impressionnant du Maroc sur le plan touristique Reviewed by Momizat on . Les membres  du comité éxécutif et du bureau directeur de la Fédération internationale des journalistes et écrivains de tourisme – Fijet – ont participé récemme Les membres  du comité éxécutif et du bureau directeur de la Fédération internationale des journalistes et écrivains de tourisme – Fijet – ont participé récemme Rating: 0
Accueil » Destination Voyages » L’essor impressionnant du Maroc sur le plan touristique

L’essor impressionnant du Maroc sur le plan touristique

Les membres  du comité éxécutif et du bureau directeur de la Fédération internationale des journalistes et écrivains de tourisme – Fijet – ont participé récemment au Maroc à deux importants évènements. Le premier concerne une réunion présidée par Tijani Haddad, président de la Fijet, et consacrée à la programmation  des activités futures de la fédération et à la revue des programmes réalisés par les associations nationales dans le cadre de leur participation à la consolidation du développement touristique et la croissance du secteur touristique en faveur de toutes les destinations touristiques.

L’organisation à Casablanca du forum « La Méditerranée défis et horizons », conjointement par la Fédération internationale et l’Association marocaine des journalistes et écrivains de tourisme et auquel ont participé un grand nombre de journalistes internationaux et professionnels marocains constitue le deuxième important évènement .

Le tourisme, moteur de développement

Dans son message adressé aux participants au forum, Lahcen Haddad, ministre marocain du Tourisme, a salué cette louable initiative  affirmant que le thème choisi concorde parfaitement avec les préoccupations du Maroc quant au devenir du tourisme puisque le Maroc continue de faire du secteur l’un des moteurs de développement économique, social et culturel en instaurant des programmes qui visent la modernisation et l’expansion du pays, la préservation et la valorisation de son authenticité socio-culturelle et la gestion responsable de l’environnement.

Tijani Haddad : la stratégie commune

Tijani Haddad, président de la Fijet,va fait remarquer dans son intervention que la Méditerranée est en danger de dégradation, de pollution et d’extinction de sa faune et de sa flore.

« Ceci est principalement le résultat des passages des grands pétroliers qui déversent leurs charges sans se soucier de l’environnement » a-t-il ajouté, en soulignant que les déversements non contrôlés des eaux usées dans la mer en sont une autre cause aggravante ainsi que le -Boat people – ou – les embarcations de la mort – qui représentent un phénomène aggravant la situation puisque durant les cinq dernières années, 11.500 émigrés ont été engloutis par la mer, ce qui constitue une catastrophe humaine et écologique tragique.

M. Haddad a insisté sur le fait que le terrorisme est le plus grand défi auxquels font face les destinations méditerranéennes et toute la communauté internationale  et qui représente particulièrement le danger le plus destructif pour la région méditerranéenne, aussi bien dans sa partie sud que dans sa rive nord, affirmant que tout le monde y est confronté et conscient que ce fléau est l’ennemi le plus craint du tourisme.

Il a rappelé que les pays qui interdisent à leurs citoyens de fréquenter certaines destinations à cause du terrorisme vont de pair avec les objectifs des terroristes en se demandant s’ils ont interdit l’Espagne, la France ou récemment la Belgique, destinations frappées de plein fouet par les attaques terroristes.

Le président de la Fijet a conclu en affirmant qu’il est urgent que la communauté internationale, les gouvernements, la société civile et les institutions nationales mettent en place une stratégie commune pour combattre le terrorisme.

Slim  Tlatli : l’ avenir du tourisme méditerranéen

Parmi les interventions appréciées au forum, celle exposée par l’ancien  ministre tunisien du Tourisme et expert mondial en stratégie et gouvernance, Slim Tlatli. Celui-ci s’est intéressé au modèle futuriste du développement touristique en région méditerranéenne tout en exposant plusieurs points de vue concernant l’émergence et l’ambition des décideurs pour qu’ils ne laissent pas la méditerranée subir les changements et les mutations négatives et pour qu’ils puissent être des acteurs capables de générer et de participer à façonner les changements adéquats au profit de l’avenir souhaitée pour la Méditerranée.

L’intervenant a pu traiter et analyser des situations futures imparties à travers trois importants axes, à savoir : « la Méditerranée quel avenir » ; « quel tourisme pour demain » et » le terrorisme, un risque mortel pour le secteur touristique et la région méditerranéenne ».

Pour aspirer à des horizons touristiques prometteurs, il faut surmonter les défis imposés par la conjoncture régionale et internationale pour émerger le tourisme prometteur espéré pour la méditerranée a conclu M.Tlatli.

L’art de voir le futur

Les autres sujets traités lors du forum étaient d’une importance capitale pour le traçage d’un clair horizon  pour les destinations méditerranéennes dont celle du Maroc qui fait jaillir l’espoir pour un avenir radieux.

Les intervenants Imad Baraket, Samir Khaldouni Sahraoui, Jamel Kilito, Amélia Tomasevic, Salah Attia, Nilgun Sirin et Othman Cherif Alami ont tous tracé des tableaux optimistes pour un avenir meilleur capable de garantir la performance du tourisme au sein du périmètre méditerranéen à partir du bon exemple que présente le modèle de développement marocain avec ses performances et sa différenciation positive qui lui a valu de devenir le meilleur marché récepteur de tourisme au sein de la Méditerranée.

Eblouissement et nostalgie

Tous les participants au voyage du Maroc (une soixantaine venus de 26 pays) ont été éblouis par le développement réalisé au Maroc sur tous les plans ainsi que par la diversité du produit touristique, l’environnement et le plein essor du secteur touristique.

L’excellent encadrement et le fair-play de Mustapha Trai, président de l’AMJET, et Najib Sanhadji, son sécrétaire général, les ont impressionné tant par le programme de travail bien étudié que par les visites et déplacements très intéressants et  surtout par la chaleur particulière de l’accueil à Casablanca, à Meknès ou à Marrakech et autres cités toutes en pleine effervescence grâce à la croissance de son tourisme et de son développement global.

Méme ceux qui ont connu le Maroc d’avant quelques années ont déclaré avoir été éblouis par ce qu’ils ont considéré comme découvertes impressionnantes et ont exprimé des impressions toutes différentes qui ont éveillé en eux la nostalgie de retour avant même qu’ils ne prennent le chemin du départ.

Certes les écritures et les reportages seront marqués par ces sentiments sincères  jaillissants de la réalité marocaine fascinante.

Ali Chemli

Commentaire

comments

Laisser un commentaire

Destination Tunisie © 2016 Tous droits réservés - Website Designed & Developed by Wikloo Web Agency

Retour en haut de la page