Les Tunisiens pourraient être privés de voyages organisés jusqu’à  la fin de l’année Reviewed by Momizat on . Les agences de voyages tunisiennes sont abasourdies : la Banque Centrale de Tunisie aurait refusé ces derniers jours d'accepter plusieurs dossiers de transferts Les agences de voyages tunisiennes sont abasourdies : la Banque Centrale de Tunisie aurait refusé ces derniers jours d'accepter plusieurs dossiers de transferts Rating:
Accueil » Fil conso » Les Tunisiens pourraient être privés de voyages organisés jusqu’à  la fin de l’année

Les Tunisiens pourraient être privés de voyages organisés jusqu’à  la fin de l’année

Les agences de voyages tunisiennes sont abasourdies : la Banque Centrale de Tunisie aurait refusé ces derniers jours d’accepter plusieurs dossiers de transferts en devises des agences de voyages, transferts nécessaires à  l’organisation des voyages des Tunisiens à  l’étranger dans le cadre de la réglementation dite de l’Inclusive Tour. Raison invoquée : le quota consacré à  cette activité pour l’année 2010 aurait été atteint (on parle de 20 MD).
Cette situation met à  mal nombre d’agences et de centrales de réservation hôtelière engagées pour le 4e trimestre de l’année et essentiellement pour les fêtes de fin d’année, d’abord avec leurs clients (confirmations de réservations et perception d’acomptes) et ensuite avec leurs partenaires à  l’étranger (contrats fermes), réceptifs et hôtels notamment.

Dans l’état actuel des choses, c’est un énorme coup de frein pour le secteur des voyages organisés à  l’étranger et un manque à  gagner important pour de nombreuses agences de voyages de catégorie A et qui se sont spécialisées dans ce type d’activité.

Aux dernières nouvelles, Destinationtunisie.info apprend que la Fédération tunisienne des agences de voyages (FTAV) s’est mobilisée pour trouver une solution rapide à  même de protéger ses adhérents. La Fédération a ainsi fait parvenir une circulaire informant officiellement les agences de voyages de la situation qui prévaut.

Cependant, et à  la suite d’une réunion entre la BCT et la FTAV cet après-midi, il est permis d’espérer une rallonge budgétaire exceptionnelle afin de débloquer tout au moins les dossiers actuels et ainsi permettre aux agences de répondre à  leurs engagements vis-à -vis de leurs clients, des engagements qui ne doivent cependant pas dépasser 10 % de leur chiffre d’affaires des 3 premiers trimestres 2010. De leur côté, les centrales de réservations hôtelières sont tenues de présenter des titres justifiant de leur niveau d’activité depuis le début de l’année en cours.

Les agences n’étant pas en règle vis-à -vis de la Banque centrale ne pourront cependant pas bénéficier des mesures exceptionnelles qui seront prises le cas échéant. Si tout le monde est dans l’expectative, il y a lieu de rappeler qu’il demeure une autre alternative, à  savoir l’utilisation de l’allocation touristique individuelle qui s’élève, rappelons- le, à  6000 DT par personne et par an et ce depuis le début de l’année 2010.

Commentaire

comments

Laisser un commentaire

Destination Tunisie © 2016 Tous droits réservés - Website Designed & Developed by Wikloo Web Agency

Retour en haut de la page