Les nouvelles promesses de Travelport aux agences de voyages tunisiennes Reviewed by Momizat on . «Nous sommes réunis ce soir pour célébrer la chute du dernier monopole de l'Etat et respirer enfin le vent de la libre-concurrence». Ainsi s'est exprimé Néjib G «Nous sommes réunis ce soir pour célébrer la chute du dernier monopole de l'Etat et respirer enfin le vent de la libre-concurrence». Ainsi s'est exprimé Néjib G Rating: 0
Accueil » Fil info » Les nouvelles promesses de Travelport aux agences de voyages tunisiennes

Les nouvelles promesses de Travelport aux agences de voyages tunisiennes

«Nous sommes réunis ce soir pour célébrer la chute du dernier monopole de l’Etat et respirer enfin le vent de la libre-concurrence». Ainsi s’est exprimé Néjib Ghozzi (à  l’extrême droite sur la photo) pour annoncer, lors d’une cérémonie qui s’est déroulée hier à  Gammarth, l’introduction officielle en Tunisie de l’opérateur Travelport. Dans le secteur des agences de voyages, l’événement est de taille car il marque l’entrée d’un nouvel acteur sur un marché détenu historiquement par une autre société du nom d’Amadeus Tunisie, filiale du groupe Tunisair. Dans l’industrie du voyage, Amadeus International et Travelport sont deux parmi les principaux GDS internationaux. Et dans le jargon de la profession, quand on parle des GDS (Global Distribution System), ce sont ces plates-formes technologiques destinées aux agences de voyages qui leur permettent d’avoir accès aux horaires et aux tarifs des principales compagnies aériennes de la planète, mais aussi à  tout un ensemble d’autres services liés au tourisme et aux loisirs (hôtels, croisières, location de voitures…) afin de les revendre au client final. Et dans le secteur du voyage, Travelport est à  Amadeus ce que Pepsi est à  Coca Cola dans le secteur des boissons.

Cohabitation entre GDS

«Comme des éléphants, nous avons porté ce nouveau-né en nous plus de 22 mois» a encore déclaré Néjib Ghozzi, sous-entendant les deux années de négociations et de procédures qui ont été nécessaires à  l’introduction de Travelport en Tunisie, avant d’ajouter que celui-ci «prendra le pas du frère aîné [allusion à  Amadeus, ndlr] et vivront ensemble dans le respect mutuel entourés de votre bienveillance [celle des agences de voyages, ndlr]». En vieux routier du tourisme et des affaires, N. Ghozzi, ancien haut cadre à  l’ONTT et patron de l’agence de voyages Select Travel & Tours, sait que les agents de voyages vont devoir composer entre les deux GDS, mais se veut tout de suite rassurant quant à  la saine concurrence qui caractérisera les relations entre les deux parties.

Travelport Tunisie, qui est la nouvelle entité du GDS sur le marché (à  travers une société de droit tunisien dénommée SIR), promet aux professionnels locaux du voyage «le droit au choix, à  un outil de travail moderne de dernière génération, plus simple d’utilisation et à  des prix à  la portée» selon Nadaa Ghozzi, sa directrice générale. Une manière de rassurer notamment le président de la Fédération tunisienne des agences de voyages (FTAV), Mohamed Ali Toumi qui, de son côté, se félicite certes de l’arrivée d’un nouvel acteur dans le domaine en Tunisie, «du moment qu’il apporte une plus-value aux agences de voyages et leur permet de consolider leurs activités et leurs chiffres d’affaires», mais qui ne manque pas de rappeler que «les agences de voyages passent par une crise importante marquée par la montée en puissance de la réservation en ligne et par la conjoncture interne à  la Tunisie qui ne joue pas en faveur de la croissance souhaitée».

Ce que la machine Travelport propose

«Travelport arrive avec des prix compétitifs particulièrement intéressants pour les agences de voyages souvent en situation de précarité» insiste Nadaa Ghozzi qui déplore que «jusqu’à  maintenant, le GDS constitue en Tunisie un centre de coût et non une aide au développement». Il est à  noter également que le GDS disposera d’une offre destinée au client via un service web dédié.Opérationnel à  compter du 14 mars 2013, Travelport Tunisie compte déjà  dans ses rangs une équipe de 6 personnes pour assurer le démarrage de ses activités et sera en mesure de fournir au marché tunisien sa base de données composée de 4,3 milliards de tarifs, la programmation aérienne de 450 compagnies, 84.500 offres d’hébergement hôtelier et para-hôtelier, 26 marques de location de voitures, 400 croisiéristes et tour-opérateurs, ou encore 13 compagnies de transport ferroviaire importantes. Pour confirmer son assise, Travelport apporte comme preuve les 46 millions de recherches de billets d’avion et les 19 millions de transactions hôtelières et de location de voitures qu’elle effectue quotidiennement !

Rabih Saab, président pour la région Moyen-Orient et Afrique du GDS, présent à  Tunis à  l’occasion du lancement de Travelport Tunisie, voit dans l’arrivée de son entreprise sur le marché tunisien une contribution au développement touristique dans le pays. «Ce nouveau lancement s’inscrit dans la volonté affirmée de Travelport d’étendre ses opérations en Afrique et en Afrique du Nord en particulier. Entre 2010 et 2011, nous sommes passés d’une représentation dans 30 marchés en Afrique à  47 marchés». Autant donc dire que le GDS veut rattraper son retard sur cette zone (où il n’a jamais été leader) malgré les difficultés conjoncturelles inhérentes à  la Tunisie en particulier et les mutations profondes que traverse le secteur de la distribution en général. Ahmed Smaoui, figure de proue du tourisme et du transport en Tunisie au cours des dernières décennies, invité au lancement de Travelport, a préconisé la reconversion de la profession d’agent de voyages : «le secteur doit se retrouver une nouvelle jeunesse dans la distribution, et cette nouvelle jeunesse passe par la maîtrise d’un outil technologique performant et puissant». Ce qu’en définitive les GDS proposent aujourd’hui à  leurs partenaires.

 H.H

Commentaire

comments

Laisser un commentaire

Destination Tunisie © 2016 Tous droits réservés - Website Designed & Developed by Wikloo Web Agency

Retour en haut de la page