Les Européens seront plus nombreux à  voyager en 2013 Reviewed by Momizat on . La situation économique en Europe a des effets très différents sur l'industrie touristique du continent, mais le développement reste encore rassurant dans l'ens La situation économique en Europe a des effets très différents sur l'industrie touristique du continent, mais le développement reste encore rassurant dans l'ens Rating:
Accueil » Actu d'ailleurs » Les Européens seront plus nombreux à  voyager en 2013

Les Européens seront plus nombreux à  voyager en 2013

La situation économique en Europe a des effets très différents sur l’industrie touristique du continent, mais le développement reste encore rassurant dans l’ensemble. C’est un des résultats de l’ITB World Travel Trends Report effectué par l’IPK International pour le compte de l’ITB Berlin. Il en ressort que les Européens vont également entreprendre encore plus de voyages à  l’étranger en 2013.

Le nombre des séjours à  l’étranger ainsi que les dépenses effectuées sur place ont augmenté de deux pour cent pendant l’année en cours. Le comportement des touristes européens a en même temps changé : le tourisme balnéaire a par exemple baissé de un pour cent cette année, tandis que les visites des villes ont augmenté de près de 14 pour cent. Les voyages de courte durée, c’est-à -dire comprenant une à  quatre nuitées, ont augmenté de dix pour cent, les voyages d’affaires à  l’étranger de huit pour cent.

Autres conclusions du rapport : les Européens sont de plus en plus attirés par les pays lointains, les voyages longue distance ayant augmenté de quatre pour cent environ. Ce sont surtout l’Amérique du Nord et l’Amérique du Sud ainsi que les régions de l’Asie/Pacifique qui en ont le plus profité avec une croissance comprise entre deux et huit pour cent. Les destinations proches en Europe et dans les régions méditerranéennes ont augmenté de deux pour cent.

Image différenciée du comportement des voyageurs européens

L’incertitude économique dans certains pays de l’Europe touche également le tourisme. Le nombre des voyages à  l’étranger en provenance de l’Italie a par exemple baissé de cinq pour cent, ceux en provenance de l’Espagne de deux pour cent. La situation est par contre meilleure en Suisse et en Norvège qui profitent de leur forte monnaie et qui enregistrent donc une augmentation des voyages à  l’étranger de dix et de six pour cent. L’Allemagne stagne malgré une économie solide et le nombre des voyages à  l’étranger de la Grande-Bretagne n’a augmenté que de un pour cent.

L’Europe reste une destination attrayante malgré les turbulences politiques et économiques. L’Espagne, l’Allemagne ainsi que de nombreux pays de l’Europe centrale et de l’Europe de l’Est ont enregistré une croissance supérieure à  cinq pour cent du nombre des arrivées internationales (en provenance de l’Europe et d’Outre-atlantique). La faiblesse de l’euro et le dollar fort ont également contribué au fait que l’Europe est une destination touristique appréciée, par exemple des Américains. Le Japon réapparaît sur la carte touristique, car il se remet des catastrophes de l’année 2011. Les nouveaux marchés dans lesquels la classe moyenne s’accroît rapidement, comme c’est le cas en Chine, en Inde et au Brésil, prennent de plus en plus d’importance. C’est pour cette raison que l’on prévoit que les destinations européennes vont enregistrer, l’année prochaine, une croissance de un à  trois pour cent du nombre des arrivées internationales.

Des prévisions optimistes mais prudentes pour 2013

Malgré la situation économique incertaine en Europe, les perspectives sont légèrement positives pour l’année prochaine. En ce qui concerne les voyages à  l’étranger des Européens, l’ITB World Travel Trends Report prévoit une croissance modérée de près de deux pour cent. Seul un Européen sur trois déclare que la crise aura des répercussions sur ses activités touristiques en 2013. On prévoit une augmentation de neuf pour cent des voyages à  l’étranger en provenance de la Russie, de cinq pour cent en provenance de la Grande-Bretagne et de trois pour cent en provenance de l’Allemagne. 28 pour cent des Européens aimeraient voyager encore plus en 2013, tandis que 21 pour cent ont déclaré vouloir moins voyager.

Commentaire

comments

Laisser un commentaire

Destination Tunisie © 2016 Tous droits réservés - Website Designed & Developed by Wikloo Web Agency

Retour en haut de la page