Les agences de voyages tunisiennes face aux nouvelles exigences de l’IATA Reviewed by Momizat on . L'Association internationale du transport aĂ©rien, l'IATA, chargĂ©e, entre autres, de gĂ©rer les flux de billetterie entre les agences de voyages et les compagnies L'Association internationale du transport aĂ©rien, l'IATA, chargĂ©e, entre autres, de gĂ©rer les flux de billetterie entre les agences de voyages et les compagnies Rating:
Accueil » Fil info » Les agences de voyages tunisiennes face aux nouvelles exigences de l’IATA

Les agences de voyages tunisiennes face aux nouvelles exigences de l’IATA

L’Association internationale du transport aĂ©rien, l’IATA, chargĂ©e, entre autres, de gĂ©rer les flux de billetterie entre les agences de voyages et les compagnies aĂ©riennes, a dĂ©cidĂ© d’imposer de nouveaux critères aux agences de voyages dĂ©sireuses de conserver ou d’acquĂ©rir leur fameuse accrĂ©ditation IATA, à  savoir l’autorisation de vendre des billets d’avion selon les règles dĂ©finies mondialement. Parmi ces nouveaux critères, les agences de voyages vont devoir fournir de nouvelles garanties bancaires calculĂ©es sur la base d’un ratio de liquiditĂ© (actif à  court terme/passif à  court terme).

En Tunisie, l’application de cette nouvelle rĂ©glementation est tombĂ©e comme un couperet dans le secteur des agences de voyages. A la lumière des conditions Ă©mises, certaines agences vont devoir produire jusqu’à  1,4 million de dinars rien qu’en garantie bancaire au profit de l’IATA !

Face à  cette situation, la FĂ©dĂ©ration tunisienne des agences de voyages (FTAV) s’est mobilisĂ©e pour trouver une solution à  ces nouvelles contraintes. Une rĂ©union a tout d’abord Ă©tĂ© organisĂ©e avec le directeur rĂ©gional de l’IATA, le Tunisien Khaled Chelly (dont le siège est à  Casablanca), afin de trouver un consensus, à  savoir le report provisoire de l’application de cette dĂ©cision en Tunisie pour permettre aux concernĂ©s de mettre en place une solution viable.

L’idĂ©e de la FTAV est de charger un courtier en assurances de trouver une compagnie d’assurances capable et dĂ©sireuse d’assurer les agences de voyages tunisiennes à  hauteur de 220 millions de dinars, montant correspondant au chiffre d’affaires rĂ©alisĂ© en 2009 pour la billetterie aĂ©rienne en Tunisie. Or, n’importe quelle compagnie d’assurance exigera au moins 1% du montant comme frais de fonctionnement, soit 2,2 millions de dinars ! Au vu de l’importance de cette somme, la FTAV a dĂ©cidĂ© de lancer un appel d’offres pour choisir l’assureur le moins disant. Cependant, cette procĂ©dure devrait prendre au moins 6 mois.

ContactĂ© par Destinationtunisie, Ridha Baccar, prĂ©sident de la commission billetterie à  la FTAV, a tenu à  prĂ©ciser que « Tunisair soutient les agences de voyages dans leur dĂ©marche actuelle, le prĂ©sident de la compagnie ayant lui-mĂŞme intercĂ©dĂ© pour tenter de reporter l’Ă©chĂ©ance ». Toujours selon M. Baccar, « les principales compagnies aĂ©riennes Ă©trangères opĂ©rant sur la Tunisie ne sont pas contre l’idĂ©e d’un report ». La partie tunisienne attend donc la prochaine rĂ©union sur le sujet pour demander officiellement un report d’application de 6 mois.
 
Le marchĂ© de la billetterie aĂ©rienne est jugĂ© en Tunisie comme Ă©tant très stable. En 2009, le secteur a Ă©tĂ© marquĂ© par un seul impayĂ© d’un montant de 150.000 dinars. On est donc très loin de l’ardoise de 30 millions d’euros qu’une seule agence de voyages sur Internet aurait laissĂ© aux compagnies aĂ©riennes en Ukraine l’annĂ©e dernière.

De son cĂ´tĂ©, l’IATA reconnaĂ®t que les nouveaux critères sont plus ou moins contraignants selon les pays. On ose donc croire qu’elle fera preuve de souplesse avec la partie tunisienne, bien qu’elle ait prĂ©venu tous ses partenaires de l’entrĂ©e en vigueur de ses nouvelles règles depuis dĂ©cembre 2009…

HĂ©di HAMDI

Commentaire

comments

Laisser un commentaire

Destination Tunisie © 2016 Tous droits réservés - Website Designed & Developed by Wikloo Web Agency

Retour en haut de la page