Le tourisme doit-il s’inquiéter de la nouvelle tournure politique ? Reviewed by Momizat on . La victoire sans appel du mouvement Ennahda aux élections de la Constituante le 23 octobre suscite bien des inquiétudes dans les milieux touristiques tant en Tu La victoire sans appel du mouvement Ennahda aux élections de la Constituante le 23 octobre suscite bien des inquiétudes dans les milieux touristiques tant en Tu Rating:
Accueil » Fil info » Le tourisme doit-il s’inquiéter de la nouvelle tournure politique ?

Le tourisme doit-il s’inquiéter de la nouvelle tournure politique ?

La victoire sans appel du mouvement Ennahda aux élections de la Constituante le 23 octobre suscite bien des inquiétudes dans les milieux touristiques tant en Tunisie qu’à  l’étranger. Parti à  tendance islamiste qui se veut modéré, Ennahda multiplie pourtant ces derniers jours les signes d’apaisement à  l’encontre des milieux d’affaires et tend la main aux autres forces politiques qui seront représentées au sein de la future Assemblée.

Le N°2 du parti, Hamadi Jebali, pressenti pour devenir Premier ministre dans le prochain gouvernement, a déclaré dans une interview à  l’agence officielle TAP hier que « le secteur touristique est parmi les acquis à  ne pas mettre en cause. « Est-il raisonnable de paralyser un secteur vital comme le tourisme, en interdisant les boissons alcoolisées et le port de maillots de bain ou autres pratiques? Ce sont des libertés individuelles garanties aussi bien pour les étrangers que pour les Tunisiens » a-t-il affirmé.

Quant aux rumeurs selon lesquelles le mouvement va « imposer une constitution comme elle le conçoit et qui abroge certaines libertés, comme la liberté de croyance, les libertés individuelles, la situation juridique de la femme et sa place dans la société », Jebali a assuré que « la nouvelle constitution sera élaborée dans le cadre d’un « consensus avec les autres partis et les partenaires représentés au sein de l’Assemblée constituante », qu’elle « ne reviendra pas sur aucune liberté et qu’au contraire, elle cherchera à  les consolider toutes ».

Dans cette même interview en évoquant les acquis de la femme en Tunisie, il a affirmé qu’il n’y aura aucune atteinte au Code du statut personnel (CSP), pas de proposition de la polygamie ni de port du Hijab pour la femme qui sera libre de pratiquer sa religion et ses convictions.

Des déclarations rassurantes en apparence mais qui n’apaisent pas les craintes suscitées par l’arrivée au pouvoir d’un parti islamiste soupçonné de tenir un double langage et « qui risque d’effaroucher pour longtemps les touristes européens » pour reprendre la formule utilisée par un hôtelier de Gammarth.

La priorité de la nouvelle administration du Tourisme sera par conséquent d’aller calmer les esprits sur les marchés émetteurs de touristes sur la Tunisie et principalement auprès des prescripteurs, avec la garantie que les touristes (au féminin) continueront de pouvoir pavoiser en mini-jupe dans les souks sans que certains radicaux auto-proclamés gardiens de la morale ne viennent leur faire des remontrances.

D.T

Commentaire

comments

Laisser un commentaire

Destination Tunisie © 2016 Tous droits réservés - Website Designed & Developed by Wikloo Web Agency

Retour en haut de la page