Le torchon brûle entre Syphax et une filiale de Tunisair Reviewed by Momizat on . Entre la compagnie aérienne privée et l'opérateur de services aéroportuaires public, les relations sont loin d'être au beau fixe. Au cours de la semaine écoulée Entre la compagnie aérienne privée et l'opérateur de services aéroportuaires public, les relations sont loin d'être au beau fixe. Au cours de la semaine écoulée Rating:
Accueil » Fil aérien » Le torchon brûle entre Syphax et une filiale de Tunisair

Le torchon brûle entre Syphax et une filiale de Tunisair

Entre la compagnie aérienne privée et l’opérateur de services aéroportuaires public, les relations sont loin d’être au beau fixe. Au cours de la semaine écoulée, deux vols de Syphax Airlines au départ de Sfax à  destination de Djeddah auraient subi d’importants retards, les agents de Tunisair Handling refusant dans un premier temps de procéder à  l’enregistrement des passagers sous prétexte que la compagnie aérienne privée n’est pas habilitée à  effectuer des vols vers l’Arabie saoudite pour le petit pèlerinage. Dans un communiqué, la direction de Syphax Airlines a relevé que ce genre de décision n’était pas du ressort des agents de Tunisair Handling mais de 

« l’autorité de l’aviation civile qui est la seule habilitée à  prendre les décisions dans ce domaine ». 
Syphax Airlines soutient par ailleurs mordicus qu’elle a « obtenu, contrairement à  ce qui se propage comme informations, les autorisations nécessaires pour assurer ce type de vol ». De son côté, le directeur général adjoint de Tunisair, Khaled Chelly, dans une intervention sur la radio privée Shem’s FM, a soutenu le contraire. 
Face à  cette situation, Syphax Airlines cherche désormais à  assurer toute seule les prestations aéroportuaires au sol dans les aéroports tunisiens afin de ne plus avoir à  faire au monopole de fait de Tunisair Handling. Elle a dans ce sens déposé des demandes au ministère du Transport les 5 octobre 2012, 18 mars et encore 12 juin 2013, pour désormais assurer elle-même les diverses prestations terrestres de manière indépendante. Cependant, il semblerait que les autorités ne l’entendent pas de cette oreille puisqu’ils font encore… la sourde oreille face aux revendications du transporteur privé. Ce qui laisse craindre de nouvelles péripéties, avec les passagers mêlés bien malgré eux à  des affaires qui ne les concernent en aucune manière. 
D.T

Commentaire

comments

Laisser un commentaire

Destination Tunisie © 2016 Tous droits réservés - Website Designed & Developed by Wikloo Web Agency

Retour en haut de la page