Le N°2 d’Ennahda s’invite au congrès d’AS Voyages Reviewed by Momizat on . Une surprise de taille attendait hier (2 décembre 2011) les 650 agents de voyages français participant à  la seconde édition du congrès AS Voyages qui se déroul Une surprise de taille attendait hier (2 décembre 2011) les 650 agents de voyages français participant à  la seconde édition du congrès AS Voyages qui se déroul Rating: 0
Accueil » Fil info » Le N°2 d’Ennahda s’invite au congrès d’AS Voyages

Le N°2 d’Ennahda s’invite au congrès d’AS Voyages

Une surprise de taille attendait hier (2 décembre 2011) les 650 agents de voyages français participant à  la seconde édition du congrès AS Voyages qui se déroule actuellement à  Monastir. Hamadi Jebali, N°2 du parti islamiste Ennahda et très probable futur chef du gouvernement tunisien, a fait une apparition inattendue à  l’ouverture du congrès où il a prononcé un speech très écouté.
H. Jebali a tenu des propos jugés forts rassurants par toute l’assemblée, composée non seulement d’agents de voyages et de journalistes français et tunisiens, mais aussi de personnalités du monde du tourisme tels que les co-présidents d’AS Voyages, Jean-Pierre Mas et François-Xavier de Boüard, Laurent Abitbol (lire)président de Voyamar, Georges Colson, président du Syndicat National des Agences de Voyages (SNAV français) et de hauts représentants de la compagnie Air France, de Voyamar, d’Aerosun et d’Avis pour ne citer qu’eux.
Hamadi Jebali a eu droit à  un standing ovation suite à  son discours dans lequel il a déclaré, entre autres, que le parti Ennahda n’est pas un parti religieux et que l’objectif de 10 millions de touristes était le chiffre à  atteindre pour lui. Durant tout son discours, il a tenu des propos très rassurants à  l’égard du tourisme en répétant (voire même en martelant) que le secteur resterait une priorité nationale pour Ennahda.

De son côté, François-Xavier de Boüard, co-président d’AS Voyages, en a rajouté dans la volonté de rassurer ses agents de voyages sur la destination en annonçant que son réseau essaierait par tous les moyens d’aider la Tunisie à  repartir du bon pied dans son tourisme.

Pour sa part, Ali Miaoui, représentant général de Tunisair pour la France, a mis en exergue les efforts de la compagnie en cette année difficile qui a injecté 23 nouvelles rotations entre les deux pays et a annoncé une hausse de 23% dans le trafic des vols réguliers tout en enregistrant une baisse de 40% dans le trafic charter.

Réactions

Un agent de voyages français, habitué à  participer à  des congrès de tourisme, exprimait sa joie quant aux déclarations politiques rassurantes : « nous avons bien compris que le congrès AS Voyages auquel nous avons participé a été ressenti comme un événement national en Tunisie. Nous en sommes très fiers et nous remercions Hamadi Jebali pour ses propos rassurants qui nous boostent encore plus dans notre volonté de promouvoir la Tunisie auprès de nos clients français. »

Une journaliste d’un titre professionnel touristique déclarait quant à  elle que c’était la première fois en trente années de carrière qu’elle voyait un futur Premier ministre participer à  un congrès de tourisme. « La Tunisie m’étonnera toujours… Le geste très fort du futur gouvernement nous séduit et nous rassure énormément. Déjà , ce matin, j’avais pu constater l’extrême sécurité qui régnait en Tunisie dans les rues de la médina de Sousse… Je suis convaincue par la destination Tunisie et franchement, on ne peut vous souhaiter que le meilleur ! »

D.T (avec Stratégies Conseil)

Commentaire

comments

Laisser un commentaire

Destination Tunisie © 2016 Tous droits réservés - Website Designed & Developed by Wikloo Web Agency

Retour en haut de la page