Humeurs

L’UGTT enfonce encore un peu plus le tourisme

L’UGTT enfonce encore un peu plus le tourisme

Chaque jour qui passe, le tourisme tunisien s’enfonce encore un peu plus dans la crise. Les T.O qui programment la Tunisie sont intraitables : « tant qu’il y a encore des manifestations et surtout que le couvre-feu ne sera pas levé, nous n’enverrons pas nos clients ». Les hôtels sont par conséquent désespérément vides, les agences de voyages ont confiné leurs véhicules dans leurs dépôts, les compagnies aériennes tournent au ralenti avec des coefficients de remplissage dramatiques, les restaurants touristiques ont mis leur personnel en congé forcé, les magasins d’artisanat sont au bord du désespoir etc. etc.

Mais l’UGTT semble ne pas en avoir cure. Malgré les appels répétés à  une reprise du travail, la centrale syndicale continue de faire la sourde oreille et semble avoir fait le choix d’opter pour le chaos.

Le tourisme reprendra, tôt au tard, car la volonté du peuple demeurera la plus forte et les touristes se feront encore plus nombreux car la Tunisie a gagné en notoriété sur le plan international et a encore relevé son capital sympathie à  travers sa révolution du 14 Janvier.

Alors, on se souviendra de cette UGTT qui, à  l’exact opposé de sa vocation première, a tout fait pour affamer les travailleurs et les travailleuses d’un secteur qui ne demande qu’à  repartir au quart de tour.

Hédi HAMDI

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.