La Tunisie tente de rassurer les touristes algériens Reviewed by Momizat on . La Tunisie participe au Salon international du tourisme et des voyages d'Algérie SITEV qui se tient à  Alger du 16 au 19 mai 2013. L'inauguration officielle du La Tunisie participe au Salon international du tourisme et des voyages d'Algérie SITEV qui se tient à  Alger du 16 au 19 mai 2013. L'inauguration officielle du Rating:
Accueil » Fil info » La Tunisie tente de rassurer les touristes algériens

La Tunisie tente de rassurer les touristes algériens

La Tunisie participe au Salon international du tourisme et des voyages d’Algérie SITEV qui se tient à  Alger du 16 au 19 mai 2013. L’inauguration officielle du salon a été effectuée par Mohamed Ben Merradi, ministre algérien du Tourisme et de l’Artisanat, et son homologue tunisien Jamel Gamra. Ce dernier a rencontré les 120 professionnels tunisiens opérant sur le marché algérien et qui ont fait le déplacement à  l’occasion du salon. Ils lui ont exposé nombre de difficultés se rapportant notamment aux tarifs excessifs du transport aérien, dont ceux proposés par la compagnie nationale Tunisair, et aux problèmes des transactions financières entre les agents de voyages des deux pays. 

Au plan de la connexion aérienne entre la Tunisie et l’Algérie, il convient de noter que Tunisair opère actuellement par un vol quotidien sur Alger et deux vols par semaine sur la ville d’Oran. La compagnie a doublé sa capacité aérienne sur ce marché pour la période estivale avec des prévisions pour 2013 qui portent 100.000 passagers au départ de l’Algérie. 
Au cours d’une rencontre avec les représentants de la presse algérienne (photo) et les opérateurs touristiques des deux pays, le ministre du Tourisme a été porteur de messages rassurant sur la réalité tunisienne actuelle, insistant sur l’amélioration des conditions sécuritaires, précisant qu’il existe des lignes rouges que personne ne peut dépasser et que les libertés des Tunisiens et des visiteurs de la Tunisie seront respectées et tout dépassement réprimé par la loi. En réponse à  des questions relatives aux événements ayant eu lieu récemment dans le pays, le ministre a fait remarquer qu’aucune menace ne pèse sur le développement ni sur l’avenir du secteur touristique en Tunisie compte-tenu de la volonté du gouvernement de soutenir la croissance du secteur et d’améliorer sa visibilité. 
Le ministre a, par ailleurs, indiqué que le marché algérien, s’il fut pendant longtemps un marché naturel au regard de sa proximité, est aujourd’hui approché d’une manière rationnelle, à  l’instar des autres marchés, avec l’ambition affichée de structurer cette demande algérienne dans le sens de l’implication directe des professionnels du secteur des deux pays qui sont les plus aptes à  donner un contenu concret au rôle fédérateur que mènent les institutions publiques. Celles-ci sont, certes, mues par la volonté de faire du flux touristique bilatéral un facteur qui rapproche, mais en définitive, il s’agit d’une activité qui relève, en grande partie, de la compétence des professionnels des deux pays. 
L’occasion du salon algérien du tourisme a été propice pour les officiels tunisiens d’annoncer la campagne de promotion du tourisme tunisien en Algérie. Une campagne dont le démarrage est fixé pour fin mai 2013 et qui sera diffusée sur plusieurs supports dont la télévision, les journaux, Internet et une campagne d’affichage avec des visuels invitant les touristes algériens à  venir en Tunisie avec la promesse d’être accueillis dans les meilleures conditions. A ce propos, le ministre a annoncé la mise en œuvre d’une opération qui tend à  améliorer les conditions d’accueil et de transit des touristes algériens au niveau des postes frontaliers qui seront, pour cet été, renforcés en termes humains et matériels. Il convient de noter que l’objectif retenu porte sur un million de touristes algériens en 2013 contre 901.000 en 2012 et 693.000 en 2011.

Commentaire

comments

Laisser un commentaire

Destination Tunisie © 2016 Tous droits réservés - Website Designed & Developed by Wikloo Web Agency

Retour en haut de la page