Humeurs

La Tunisie mise en bouteille par le 23 octobre

La Tunisie mise en bouteille par le 23 octobre

« Avec des  »si », on mettrait Paris en bouteille ». Cette vieille expression servait à  dénoncer des spéculations sans fondement, donc aussi vaines qu’inutiles.

Actuellement, ce n’est pas Paris qui est mise en bouteille, mais bien la Tunisie à  cause des tour-opérateurs étrangers qui spéculent sur les élections qui vont avoir lieu le 23 octobre 2011. Les voyagistes européens y vont tous de leurs éventualités avec une imagination quelquefois plus débordante que celle du commun des Tunisiens : et si le scrutin donnait lieu à  des troubles pré et/ou post-électoraux ? Et si le pays était marqué par des violences politiques ? Et si de mauvais perdants venaient à  contester le verdict des urnes ? Et si les islamistes arrivaient chez vous au pouvoir ? Et si nos clients étaient mis en danger ? Et si nous ne pouvions plus faire affaire avec la Tunisie ?

Voilà  où en est actuellement la situation du tourisme tunisien par rapport aux pourvoyeurs de touristes sur la destination. Désormais, tout est à  l’arrêt. Minimum d’engagements car maximum de flou. En l’absence de visibilité, les T.O s’abstiennent de faire le moindre effort. Tout le monde est dans l’expectative et évalue les différents scénarii possibles. En attendant, le tourisme tunisien risque de manger son pain noir. Si encore il en trouve pour se nourrir cet hiver.

L.B.S

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.