Karim Ayed, ambassadeur des relations touristiques tuniso-thaïlandaises Reviewed by Momizat on . Le Roi Bhumibol de Thaïlande l'a nommé en août 2012 consul honoraire de Thaïlande en Tunisie. Karim Ayed représente désormais officiellement les intérêts diplom Le Roi Bhumibol de Thaïlande l'a nommé en août 2012 consul honoraire de Thaïlande en Tunisie. Karim Ayed représente désormais officiellement les intérêts diplom Rating:
Accueil » Portraits » Karim Ayed, ambassadeur des relations touristiques tuniso-thaïlandaises

Karim Ayed, ambassadeur des relations touristiques tuniso-thaïlandaises

Le Roi Bhumibol de Thaïlande l’a nommé en août 2012 consul honoraire de Thaïlande en Tunisie. Karim Ayed représente désormais officiellement les intérêts diplomatiques et économiques de ce pays. C’est dans ce cadre qu’il a officiellement ouvert, le 1er novembre 2012, le siège du consulat honoraire de Thaïlande aux Berges du Lac à  Tunis, au sein même du siège du groupe Eagle Ayed (EAG) qu’il préside justement et qui chapeaute exactement 42 entreprises. Diplômé en Commerce international de l’université Bentley de Boston aux Etats-Unis, Karim Ayed, 40 ans, opère dans divers secteurs d’activité tels que la maintenance industrielle dans les secteurs du pétrole, de l’aviation, de l’industrie alimentaire, de la construction, etc.

Mais ce sont certainement d’autres facteurs qui lui ont permis de devenir consul honoraire. En 2003, il a été élu membre d’honneur du « Who is Who International ». En 2004, il a été désigné « Professionnel de l’année » par l’Association internationale des professionnels de réseau, et en 2005, il a reçu le très convoité « International Arch of Europe » de la Business Initiative Directions. Il est également membre de nombreuses organisations et associations tant nationales qu’internationales.

La bonne et la mauvaise nouvelle pour les Tunisiens

 «Le consulat royal thaïlandais travaillera en étroite collaboration avec les agences de voyages pour encourager les Tunisiens à  voyager en Thaïlande. De même, il fera en sorte que les agences de voyages en Thaïlande aident à  promouvoir la Tunisie» explique Karim Ayed. L’ouverture de cette nouvelle représentation diplomatique est donc une très bonne nouvelle notamment pour les agences de voyages outgoing qui programment la Thaïlande puisque désormais, l’octroi des visas pourra se faire directement en Tunisie.

Cependant et contrairement à  la Malaisie (dont le siège diplomatique se situe dans les même locaux du groupe Eagle) qui n’exige pas de visas auprès des Tunisiens, la Thaïlande a imposé des droits d’entrée sur son territoire. Pour les touristes tunisiens se rendant dans ce pays, le prix du visa est de 55 dinars (pour une entrée) avec une validité de 3 mois pour une durée de séjour limitée à  30 jours.
Le prix de ce même visa peut atteindre 220 dinars pour une durée de séjour de 60 jours avec multiples entrées. Cependant et pour les hommes d’affaires, le prix du visa est de 120 dinars et peut atteindre 300 dinars pour permettre les entrées multiples. De même qu’il est à  noter que les voyageurs en transit en Thaïlande sont tenus de disposer d’un visa qui coûte 45 dinars pour une seule entrée. Le consulat honoraire de Thaïlande à  Tunis dépend de l’ambassade royale de ce pays à  Tripoli en Libye.

Karim Ayed est tout cas convaincu que pour faire «croître et faciliter les divers échanges entre les deux pays, la création d’une ligne aérienne directe qui relierait la Tunisie et la Thaïlande, permettrait de baisser considérablement les coûts de transport et par conséquence le coût du commerce».
L’ouverture par la compagnie Thaï d’une ligne Bangkok-Tunis constituerait sans aucun doute une alternative supplémentaire au potentiel aérien existant actuellement entre la Tunisie et l’Asie de manière générale et dont le tourisme serait le grand bénéficiaire.

D.T

Commentaire

comments

Laisser un commentaire

Destination Tunisie © 2016 Tous droits réservés - Website Designed & Developed by Wikloo Web Agency

Retour en haut de la page