Guides : les bons, les brutes et les truands Reviewed by Momizat on . Le guide est l'homme clé de toute découverte touristique. Bien inspiré, il est capable de transformer un simple gourbi en un monument de l'architecture populair Le guide est l'homme clé de toute découverte touristique. Bien inspiré, il est capable de transformer un simple gourbi en un monument de l'architecture populair Rating:
Accueil » Humeurs » Guides : les bons, les brutes et les truands

Guides : les bons, les brutes et les truands

Le guide est l’homme clĂ© de toute dĂ©couverte touristique. Bien inspirĂ©, il est capable de transformer un simple gourbi en un monument de l’architecture populaire et un tĂ©moignage exemplaire de construction durable. En mal d’inspiration, il fera du ColisĂ©e d’El Djem un vulgaire stade de banlieue et de Carthage un tas de ruines qui ne mĂ©ritent mĂŞme pas qu’on s’y arrĂŞte.

Le guide doit se dĂ©finir comme l’interprète privilĂ©giĂ© et incontournable entre le pays et ses visiteurs.

Noble profession qui exige aussi bien le savoir que le faire savoir et qui mĂ©rite un meilleur statut professionnel ainsi qu’un plus grand respect de la part des employeurs.

Et à  ce titre, un guide ne doit se déconnecter ni des réalités du pays ni des attentes des visiteurs.

Pour certains guides et mĂŞme certaines agences de voyages à  la recherche de la ‘toison d’or’, les touristes ne sont que des moutons de Panurge tout juste bons à  diriger vers les bergeries des marchands de tapis.

Un bon guide, il faut le suivre.

Un mauvais guide, il faut le poursuivre.

Wahid Ibrahim

Commentaire

comments

Laisser un commentaire

Destination Tunisie © 2016 Tous droits réservés - Website Designed & Developed by Wikloo Web Agency

Retour en haut de la page