France : « L’envol des amis de la Tunisie » s’écrase avant de décoller Reviewed by Momizat on . Ce qui devait être une opération conviviale de promotion de la Tunisie s'est transformée en polémique tuniso-tunisienne aux yeux de l'opinion touristique frança Ce qui devait être une opération conviviale de promotion de la Tunisie s'est transformée en polémique tuniso-tunisienne aux yeux de l'opinion touristique frança Rating: 0
Accueil » Actu d'ailleurs » France : « L’envol des amis de la Tunisie » s’écrase avant de décoller

France : « L’envol des amis de la Tunisie » s’écrase avant de décoller

Ce qui devait être une opération conviviale de promotion de la Tunisie s’est transformée en polémique tuniso-tunisienne aux yeux de l’opinion touristique française.« L’envol des amis de la Tunisie », annoncée pour le mois de mars, n’aura finalement pas lieu. En cause, un différent entre l’organisateur et la représentation de l’ONTT à  Paris. Raouf Benslimane, le DG des T.O Thalasso N°1 et à” Voyages, avait annoncé il y a quelques jours son ambition de réaliser, en collaboration avec Tunisair et l’ONTT Paris, un voyage aller-retour dans la journée du 3 mars vers la Tunisie à  l’intention de la « TV et presse française et tunisienne, mais aussi personnalités politiques et hommes d’affaires ainsi que people » (lire notre article à  ce sujet) .

Cependant, cette initiative individuelle, quoiqu’empreinte de bonne volonté en apparence, a fait réagir Amel Hachani, directrice de l’ONTT pour la France, qui a déclaré au journal en ligne Tourmag que « Thalasso N°1 n’est pas une agence évènementielle en contrat avec l’ONTT ». En d’autres termes, le voyagiste n’avait pas été habilité à  prendre une telle initiative au nom de la Tunisie ou encore moins de l’administration du Tourisme. Le message était donc clair : l’ONTT n’accepte pas que l’on fasse de la récupération commerciale déguisée en actions de « bienfaisance » en faveur de la Tunisie.

« C’est avec consternation que j’ai lu les propos prêtant à  polémique tenus par Amel Hachani la représentante de l’ONTT à  Paris » a répliqué Raouf Benslimane qui a voulu rappeler que dans son communiqué initial « il était bien mentionné que c’est une démarche personnelle et non organisée par les T.O que je dirige, mais que nous étions bien 3 parties prenantes ».

En tout état de cause, cette polémique stérile dénote d’une tension certaine entre le secteur public et le secteur privé que la révolution n’a malheureusement pas réussi à  abolir et qui, surtout, ne sert pas l’image de la Tunisie de l’après 14 janvier 2011.

Commentaire

comments

Laisser un commentaire

Destination Tunisie © 2016 Tous droits réservés - Website Designed & Developed by Wikloo Web Agency

Retour en haut de la page