Face à  la presse française, les opérateurs tunisiens du tourisme plaident pour un regard objectif et réaliste sur la destination Reviewed by Momizat on . A l'initiative des fédérations professionnelles du tourisme, la FTH et la FTAV, une délégation de haut niveau a effectué du 22 au 24 janvier 2013 une visite à  A l'initiative des fédérations professionnelles du tourisme, la FTH et la FTAV, une délégation de haut niveau a effectué du 22 au 24 janvier 2013 une visite à  Rating:
Accueil » Fil info » Face à  la presse française, les opérateurs tunisiens du tourisme plaident pour un regard objectif et réaliste sur la destination

Face à  la presse française, les opérateurs tunisiens du tourisme plaident pour un regard objectif et réaliste sur la destination

A l’initiative des fédérations professionnelles du tourisme, la FTH et la FTAV, une délégation de haut niveau a effectué du 22 au 24 janvier 2013 une visite à  Paris afin de plaider en faveur d’un regard plus objectif et plus réaliste sur le tourisme tunisien et relancer les réservations qui enregistrent une très forte baisse actuellement au départ de la France. La délégation était composée de Mohamed Belajouza, président de la Fédération Tunisienne de l’Hôtellerie, Mohamed Ali Toumi, président de la Fédération Tunisienne des Agences de Voyages et, du côté de l’administration, de Habib Ammar, directeur général de l’ONTT. La délégation a également été consolidée par la présence d’une délégation de Tunisair composée de Faouzi Mouelhi, directeur central du Produit et Soulafa Mokaddem directrice centrale des Relations extérieures.

Une conférence de presse a été organisée le 24 janvier à  Paris en présence de M. Adel Fekih, Ambassadeur de Tunisie à  Paris. Cette conférence a enregistré la présence de 53 journalistes de la presse professionnelle touristique, de la presse généraliste et de certaines radios. M. Belajouza a expliqué au cours de cette rencontre que la délégation était venue pour plaider la cause du tourisme tunisien vu que le marché français sur la Tunisie n’avait pas connu le niveau de reprise souhaité en comparaison avec d’autres marchés touristiques. Il a ainsi exprimé le vœu de voir «ranimée la flamme qu’il y a entre le peuple tunisien et le peuple français» et rappelé que la destination Tunisie constituait une part importante dans le chiffre d’affaires des tour-opérateurs français. Interrogé sur la teneur du reportage de l’émission «Envoyé Spécial», M. Belajouza, tout en soulignant qu’il ne remettait pas en cause la liberté de la presse que les Tunisiens eux-mêmes ont longtemps revendiquée, a estimé que ce reportage «manquait d’objectivité». Les journalistes ont cependant insisté sur le courant salafiste en Tunisie et les risques qu’il représentait pour le tourisme. L’ambassadeur de Tunisie a souligné à  ce propos que «dans chaque démocratie, il y a des extrémistes de droite et de gauche, leur stratégie étant de faire beaucoup de bruit» et qu’il fallait faire « la part des choses et de ne pas mettre tous les religieux dans le même sac».

Mohamed Ali Toumi de son côté a confirmé que les agences de voyages tunisiennes avaient également perçu de nettes réticences du marché français à  l’égard de la Tunisie bien que «la Tunisie touristique constitue le fonds de commerce de nombreux tour-opérateurs».

Pour sa part, le directeur général de l’ONTT, Habib Ammar, a mis en évidence la place importante qu’occupe le tourisme dans l’économie nationale et expliqué les projets actuels et futurs en termes de communication et d’investissements.

La place de la femme dans la société tunisienne et le risque que ses droits ne soient plus préservés a également été évoquée par un journaliste. La délégation de Tunisair présente a cité en exemple le cas de la compagnie nationale qui compte 3 femmes commandants de bord et 10 femmes pilotes. Tunisair a annoncé à  cette occasion un redéploiement et une adaptation de ses offres aériennes. «La révision du mécanisme du soutien à  l’aérien, convenu avec l’ONTT, devra apporter plus de souplesse et d’efficacité et ce à  travers un appui direct aux T.O» a recommandé la compagnie. Aussi et dans le cadre du plan d’action préparé à  cet effet, Tunisair a assuré son soutien habituel à  l’activité touristique par le renforcement des actions de soutien aux T.O sur le volet optimisation de la capacité.

Le président du Ceto (l’association française des tour-opérateurs), M. René-Marc Chikly, intervenant au cours de la conférence de presse, s’est voulu rassurant quant à  la situation sécuritaire prévalent en Tunisie, expliquant aux médias que les T.O avaient reçu l’assurance du gouvernement tunisien que les zones touristiques étaient protégées. Il a également plaidé en faveur du maintien du produit balnéaire qui constitue « une valeur sûre » pour le tourisme tunisien. (communiqué)

Commentaire

comments

Laisser un commentaire

Destination Tunisie © 2016 Tous droits réservés - Website Designed & Developed by Wikloo Web Agency

Retour en haut de la page