Deux nouvelles tables pour les gourmets à  Tunis Reviewed by Momizat on . Dans le quartier Lafayette à  Tunis -environs du belvédère compris- les bonnes tables se comptent sur les doigts d'une seule main. Chaque ouverture d'un nouveau Dans le quartier Lafayette à  Tunis -environs du belvédère compris- les bonnes tables se comptent sur les doigts d'une seule main. Chaque ouverture d'un nouveau Rating: 0
Accueil » Fil conso » Deux nouvelles tables pour les gourmets à  Tunis

Deux nouvelles tables pour les gourmets à  Tunis

Dans le quartier Lafayette à  Tunis -environs du belvédère compris- les bonnes tables se comptent sur les doigts d’une seule main. Chaque ouverture d’un nouveau restaurant digne de ce nom est donc à  saluer. Mais quand il s’agit de deux restaurants au même moment et sur le même site, il y a donc forcément de quoi réjouir les gastronomes avides de nouvelles tendances. Plus encore, ces nouvelles adresses sont appelées à  séduire également les hommes d’affaires en quête d’un lieu capable d’accueillir leurs déjeuners ou dîners professionnels selon les standards requis, à  savoir qu’ils soient non seulement conviviaux mais qui placent aussi la barre suffisamment haut en termes culinaires.
Ces ouvertures imminentes auront lieu à  l’hôtel Golden Tulip El Mechtel. Avec une capacité de 80 couverts chacun, le premier, le Peppino, se spécialisera dans la cuisine italienne et sera ouvert midi et soir tandis que le second, l’Afandi, servira des plats exclusivement et typiquement libanais. Il sera ouvert le soir de 19h à  23h.

Pour les habitués des lieux, il s’agit en fait des ex-restaurants Marco Polo et Cyprès qui ont été totalement rénovés et redécorés. Les nouvelles cartes ont été établies par une véritable Task Force qui a pris en considération les tendances et les besoins du marché. Selon Jamel Lassaâd, Exécutif chef du restaurant Peppino, il s’agit d’utiliser des produits alimentaires italiens authentiques. Certains sont disponibles sur le marché et ceux qui ne le sont pas sont importés.
La direction de l’hôtel a en tout cas misé sur des chefs d’envergure. Pour le restaurant italien, elle a fait appel au chef Nicolas, référence en matière de spécialités italiennes. Installé en Tunisie depuis déjà  6 ans, il a eu l’occasion de se familiariser avec les exigences du marché grâce à  ses diverses expériences dans d’autres restaurants à  Tunis et Hammamet. « Je propose des recettes du terroir de l’Italie du Nord au Sud avec une carte très variée souligne-t-il. Et au chef Jamel de préciser que les prix des mets sont particulièrement abordables (entre 10 et 20 dinars) pour réussir à  toucher le maximum de clients, y compris les familles qui pourront trouver leur bonheur grâce aux multiples recettes de pâtes et de pizzas. Idem pour les desserts compris entre 6 et 9 dinars. Pour une fois, on nous épargnera des traditionnels mousses au chocolat et crèmes caramel pour proposer des desserts plus élaborés : tiramisu au fromage italien, Bignolata ou encore poire piquante au miel qui raviront le palais des gourmands en fin de repas.

Produits de qualité, tarifs abordables et décor haut de gamme, c’est le triptyque sur lequel reposent donc les deux restaurants.
Du côté de l’Afandi, le chef Shadi veille aux fourneaux et ne badine pas avec l’origine des produits : « ils sont authentiques du Liban » assure-t-il, ajoutant qu’il « garantit la cuisine libanaise au niveau du goût et pas uniquement au niveau de la forme et des couleurs ». Gage d’authenticité qu’il évoque avec énormément de sérieux. Doit-on en déduire que dans les autres restaurants libanais de Tunis, on se moque de nos papilles gustatives ?

H.H

Commentaire

comments

Laisser un commentaire

Destination Tunisie © 2016 Tous droits réservés - Website Designed & Developed by Wikloo Web Agency

Retour en haut de la page