Comment Tunisair veut changer de cap en 2015 Reviewed by Momizat on . Tunisair est sur son petit nuage. Malgré des résultats financiers peu reluisants et une situation sociale tendue, la compagnie se prépare à changer son fusil d’ Tunisair est sur son petit nuage. Malgré des résultats financiers peu reluisants et une situation sociale tendue, la compagnie se prépare à changer son fusil d’ Rating: 0
Accueil » Fil aĂ©rien » Comment Tunisair veut changer de cap en 2015

Comment Tunisair veut changer de cap en 2015

Tunisair est sur son petit nuage. MalgrĂ© des rĂ©sultats financiers peu reluisants et une situation sociale tendue, la compagnie se prĂ©pare Ă  changer son fusil d’épaule et entamer une nouvelle stratĂ©gie commerciale basĂ©e sur ses nouveaux appareils. Deux gros-porteurs Airbus A.330 lui seront en effet livrĂ©s en mai et juin prochains. C’est ce qu’a confirmĂ© aujourd’hui Saloua Essghaier, PDG de Tunisair, lors d’une confĂ©rence de presse. Cependant et contrairement Ă  ce qui avait Ă©tĂ© annoncĂ© prĂ©cĂ©demment, ils ne permettront pas d’ouvrir de nouvelles lignes long-courriers vers le Canada ou la Chine. Du moins pas pour le moment.

Tunisair va utiliser ses nouveaux avions sur ses lignes vers Paris, Dubaï, Istanbul et Dakar. La compagnie mise en effet sur des conditions de confort meilleures à bord, ce qui lui permettra d’être plus compétitive au niveau de la qualité. Ensuite, elle compte sur le développement du trafic de fret pour diversifier ses recettes. Jusqu’à présent, cette activité était demeurée très limitée (8131 tonnes en 2013 pour 20 MD de recettes) à cause d’avions incompatibles. Les A.320 et B.737 de Tunisair sont en effet tout juste en mesure d’emporter les bagages des passagers. Par contre, les A.330 auront une capacité de 15 tonnes de fret, ce qui ouvre de nouvelles perspectives.

L’Afrique et le Canada en lignes de mire

Autre axe stratégique de Tunisair, l’Afrique. La compagnie persiste et signe sur sa volonté d’ouvrir de nouvelles lignes (Accra, Niamey, Douala…) pour consolider son positionnement sur le continent. D’ailleurs, elle prépare l’organisation d’une grande « Journée Afrique » à Tunis à la fin du mois de mars pour discuter avec tous les intervenants des moyens à mettre en place conjointement, notamment avec le ministère des Affaires étrangères pour les questions de visa et des représentations consulaires, avec le Cepex, l’Ontt, l’Utica, etc.

L’objectif est de faire de Tunis un hub aérien pour les passagers en provenance d’Afrique se rendant soit en Europe du sud où Tunisair est fortement implantée, soit vers le Moyen-orient et vice-versa.

Tunisair s’élancera ensuite sur le long-courrier. C’est en tout cas ce qu’elle annonce actuellement mais avec beaucoup de prudence. Son premier vol transatlantique partira vers le Canada mais pas avant novembre 2015 souligne la compagnie, « eu égard aux nombreuses procédures administratives à mettre en place avec les autorités canadiennes et qui ne pourront être entamées que lorsque les nouveaux appareils seront définitivement réceptionnés et immatriculés en Tunisie ».

Pour la réussite de son futur vol Tunis-Montréal-Tunis, Tunisair mise également sur les possibilités de vols en continuation qu’elle sera en mesure d’offrir aux passagers en provenance du Canada, vers des pays du sud de l’Europe (France et Italie) ou vers l’Arabie Saoudite, destinations sur lesquelles elle est déjà fortement implantée. En définitive, la compagnie annonce qu’elle diversifiera autant que possible la nature de ses passagers afin de maximiser le taux de remplissage de ses appareils.

Et quant à l’ouverture d’un vol sur Pékin, la position de Tunisair est sans ambigüité : pas avant 2017, après la réception du 3e A.330 commandé chez Airbus.

D.T

Commentaire

comments

Laisser un commentaire

Destination Tunisie © 2016 Tous droits réservés - Website Designed & Developed by Wikloo Web Agency

Retour en haut de la page