Chronique ordinaire de la vie hôtelière tunisienne (1) Reviewed by Momizat on . A chaque saison, son lot de nouveautés dans le petit monde de l'hôtellerie tunisienne. Après le rachat des hôtels Venus et Kilma à  Hammamet par le groupe Saïd A chaque saison, son lot de nouveautés dans le petit monde de l'hôtellerie tunisienne. Après le rachat des hôtels Venus et Kilma à  Hammamet par le groupe Saïd Rating:
Accueil » Fil info » Chronique ordinaire de la vie hôtelière tunisienne (1)

Chronique ordinaire de la vie hôtelière tunisienne (1)

A chaque saison, son lot de nouveautés dans le petit monde de l’hôtellerie tunisienne.

Après le rachat des hôtels Venus et Kilma à  Hammamet par le groupe Saïd Boujbel et du Prince (Nabeul) par le groupe Bouricha, plusieurs autres établissements sont officiellement mis à  la vente. Tout d’abord, les hôtels El Habib et le Ribat à  Monastir. Leur société propriétaire, la Société immobilière et touristique Le Ribat, a lancé un appel d’offres pour la cession de ces deux établissements, situés au centre ville de Monastir sur l’esplanade face à  la mer. Le Ribat est classé 3 étoiles et dispose de 138 chambres tandis qu’El Habib est de catégorie 4 étoiles et comprend 200 chambres.C’est le cabinet CAF qui a été mandaté pour la gestion de la transaction. Il est cependant à  noter que ces deux établissements sont actuellement exploités par la chaîne Delphin, présidée par Ahmed Belli.

Autre hôtel cherchant repreneur, le Syphax à  Sfax appartenant à  la chaîne Sangho. Classé 4 étoiles, il a une capacité de 123 chambres et 4 suites junior, une piscine, des espaces de restauration, ainsi que des salles de congrès et des salles de sous-commissions. C’est la BAT (Banque d’Affaires de Tunisie) qui a été mandatée pour se charger de la transaction.

La société propriétaire de l’hôtel Sousse Palace a également lancé un appel d’offres pour la vente de l’établissement actuellement exploité par la chaîne Houda.

Par ailleurs et à  partir du 1er janvier 2011, les hôtels Miramar de Monastir et de Mahdia arboreront l’enseigne autrichienne One Resort (déjà  présente à  Skanès).

Sur un autre plan, le voyagiste français Royal First Travel, à  travers sa société tunisienne (Hotels & Thalasso Management) a cessé depuis le 1er novembre l’exploitation de l’hôtel Haroun à  Djerba lequel a été repris par sa société propriétaire. C’est Néji Labiedh qui a été nommé à  la direction générale de l’établissement.

A Gammarth, la chaîne Golden Tulip a confirmé sa reprise en gestion pour compte de l’hôtel Phebus qui sera exploité sous l’enseigne Tulip Inn. Des négociations seraient actuellement en cours entre Golden Tulip et deux autres établissements.

Enfin à  Yasmine Hammamet, l’appart-hôtel La Perla change de vocation pour se transformer en appartements privés appelés à  être vendus à  des particuliers.

Commentaire

comments

Laisser un commentaire

Destination Tunisie © 2016 Tous droits réservés - Website Designed & Developed by Wikloo Web Agency

Retour en haut de la page