Ce que le tourisme tunisien a gagné après le «syndrome du 7 Novembre» Reviewed by Momizat on . Après avoir réussi à  se défaire de son «syndrome du 7 Novembre», la Tunisie affiche un nouveau visage. La destination a aujourd'hui gagné en notoriété et son c Après avoir réussi à  se défaire de son «syndrome du 7 Novembre», la Tunisie affiche un nouveau visage. La destination a aujourd'hui gagné en notoriété et son c Rating:
Accueil » Fil info » Ce que le tourisme tunisien a gagné après le «syndrome du 7 Novembre»

Ce que le tourisme tunisien a gagné après le «syndrome du 7 Novembre»

Après avoir réussi à  se défaire de son «syndrome du 7 Novembre», la Tunisie affiche un nouveau visage. La destination a aujourd’hui gagné en notoriété et son capital sympathie a nettement progressé aux yeux du monde et particulièrement aux yeux de l’occident, son principal pourvoyeur de touristes. En témoignent d’ailleurs les nombreux messages de sympathie reçus de partout par les professionnels du tourisme tunisien émanant du monde entier.

Le message certainement le plus symbolique est celui envoyé par Jean-Marc Siano, Président du directoire de Nouvelles Frontières (groupe TUI), l’un des plus gros pourvoyeurs de touristes français vers la Tunisie et qui mérite que l’on en reprenne les principaux passages : « Il ne se passe pas une journée sans que les femmes et les hommes du groupe Nouvelles Frontières n’évoquent la situation dans votre pays avec beaucoup d’admiration et d’optimisme. En leur nom et en mon nom personnel, je vous exprime toute notre sympathie pour cet immense espoir démocratique et notre entière solidarité au peuple tunisien (…). Pour ce qui est de l’action touristique, je tiens à  ce que vous sachiez que le groupe Nouvelles Frontières s’engage à  soutenir l’économie touristique de la Tunisie en préparant déjà  la réouverture de la destination (…) et dynamiser la commercialisation des vacances tunisiennes auprès du public (…) ».

Autre témoignage très significatif et plein d’espoir, celui de Marie-France O’Leary, en séjour en Tunisie depuis le 24 janvier 2011 : « Ecrivain, journaliste-pigiste (Canada et France), je suis venue à  Djerba pour me reposer et suivre une cure en thalasso au centre Athénée de l’hôtel Radisson Blu. J’ai suivi de très près le mouvement de la Révolution de « jasmin » en Tunisie qui suscite en chacun un espoir de renouveau et de mieux-vivre. Si j’avais écouté mon environnement, je ne prenais pas l’avion, mais aventurière et curieuse de l’humain, je ne me fie pas aux médias qui vendent surtout du drame comme si seul le drame pouvait ébranler la conscience des gens.

Il est évident que la diffusion continue sur les ondes télévisées de certaines scènes violentes a provoqué peur et panique chez une population qui cherche le repos en venant en Tunisie. Mais si nous songeons que tout mouvement humain se transforme ne peut-on pas réfléchir sur les conséquences de l’arrêt même ponctuel du tourisme dans une période de l’année certes moins fréquentée mais tout de même habituée à  accueillir des gens de partout.

Or à  Djerba, règnent calme et sérénité et un désir de retrouver le tout un chacun qui anime l’île en cette saison et qui permet à  l’économie locale de se maintenir. Ne serait-il pas essentiel de s’informer de la situation présente dans l’île de Djerba et de permettre aux voyageurs-touristes de revenir dans ce lieu où les Tunisiens les aiment et les espèrent.

Passer des vacances instructives puisque participant de la transformation d’un pays et non pas privilégier la peur mais le bon sens d’un cadre balnéaire qui nous émerveille par sa douceur, sa beauté et l’extrême amabilité de sa population. »

On ne pourrait également passer outre ce message teinté de poésie de Rached Trimèche, président du Club international des grands voyageurs (CIGV) à  l’intention de tous ses membres :

Oh! Grands Voyageurs du monde!

Pensez à  passer vos vacances de printemps en Tunisie Proximité, sécurité, beauté et exotisme à  60 minutes d’avion de Rome Votre présence sur notre bonne vielle Terre aidera la Tunisie à  avancer plus vite vers la Démocratie!! Welcome!

Bienvenue à  toutes et à  tous !

Même si le tourisme ne représente que 7% du PIB, il garantit toutefois l’emploie à  des dizaines de milliers de familles !

Cela sera VOTRE AIDE et SYMPATHIE au pays
Welcome 2 Tunisia !

Venez vivre et sentir LA Rà‰VOLUTION DES BRAVES
Une Intifadhah qui changea en Révolution nationale et qui éjecta hors du pays le Tyran Ben Ali alias
MACHIAVEL BEN ALCAPONE.

Ceci sans arme aucune, sans aide étrangère aucune, sans Chef ni CHE aucun, seulement avec FOI, COURAGE, INTELLIGENCE et DIGNITà‰ de notre belle jeunesse hautement lettrée et éduquée!

Commentaire

comments

Laisser un commentaire

Destination Tunisie © 2016 Tous droits réservés - Website Designed & Developed by Wikloo Web Agency

Retour en haut de la page