Aloès appelle à la réouverture du Centre culturel Dar Cherif à Djerba Reviewed by Momizat on . L'Association Aloès, créée à la mémoire du galeriste Hamadi Cherif, appelle à la réouverture de Dar Cherif, Centre culturel que ce dernier avait fondé à Sidi Je L'Association Aloès, créée à la mémoire du galeriste Hamadi Cherif, appelle à la réouverture de Dar Cherif, Centre culturel que ce dernier avait fondé à Sidi Je Rating: 0
Accueil » Fil conso » Aloès appelle à la réouverture du Centre culturel Dar Cherif à Djerba

Aloès appelle à la réouverture du Centre culturel Dar Cherif à Djerba

L’Association Aloès, créée à la mémoire du galeriste Hamadi Cherif, appelle à la réouverture de Dar Cherif, Centre culturel que ce dernier avait fondé à Sidi Jemour à Djerba et qui est aujourd’hui fermé.

Lors de la cérémonie de remise de l’Aloès d’Or pour l’année 2016, et saisissant l’occasion de la présence du ministre de la Culture, Mohamed Zine El Abidine (photo), le comité de l’association a lancé un vibrant appel pour que les autorités interviennent afin de trouver une solution à la fermeture de ce centre dans le sillage de la disparition subite de son fondateur. Ce dernier n’ayant pas de descendant, le Centre culturel de Sidi Jemour s’en retrouve par conséquent dans un imbroglio étant donné que la Fondation créée pour tenter de perpétuer l’oeuvre du défunt n’est pas reconnue en Tunisie sur le plan juridique.

Dar Cherif avait été ouvert en 2010 et avait très vite constitué un lieu de convergence et de rassemblement pour les artistes de tous bords avec des actions culturelles à rayonnement international. « L’un des plus beaux cadeaux à faire à l’île de Djerba, à ses habitants et à la Tunisie tout entière, serait de rouvrir ce centre pour perpétuer l’engagement de Hamadi Cherif en faveur de l’art et de la culture » a déclaré Edith Zäch, membre de l’Association Aloès, lors d’un vibrant plaidoyer. « Hamadi Cherif était l’âme et l’esprit de ce centre » a-t-elle lancé.

Aloès espère que 2017, qui correspondra avec le 70e anniversaire de la naissance de Hamadi Cherif, marquera symboliquement la réouverture du Centre de Sidi Jemour, sachant que l’Association promet d’en faire bon usage grâce aux mécènes disposés à soutenir toute action en sa faveur.

Et pour confirmer son engagement en faveur de l’art, les membres d’Aloès, amis de Hamadi Chérif, ont décerné cette année encore l’Aloès d’Or de l’année 2016, récompensant Sofiène et Selma Ouissi, fondateurs du festival d’art contemporain Dream City. D’un montant de 10.000 dinars, ce prix est une manière d’encourager tous ceux qui s’impliquent en faveur de l’art et de la culture dans leur sens le plus noble. Sofiène et Selma Ouissi, récipiendaires du prix 2016, auront, à l’égard d’Aloès, un devoir moral d’accomplir une oeuvre spécifique durant l’année 2017.

A l’acropolium de Carthage où s’est déroulée la cérémonie, en présence par ailleurs des ambassadeurs de Suisse et de France en Tunisie (respectivement Rita Adam et Olivier Poivre-d’Arvor) le public a eu droit à un formidable concert du guitariste Christoph Denoth et du quatuor Cadences. Un récital à la hauteur des objectifs et des ambitions d’Aloès.

D.T

Commentaire

comments

Laisser un commentaire

Destination Tunisie © 2016 Tous droits réservés - Website Designed & Developed by Wikloo Web Agency

Retour en haut de la page