Air France veut casser son image de compagnie chère au départ des provinces et annonce un ensemble de nouveautés sur la Tunisie Reviewed by Momizat on . La compagnie Air France consolide sa présence sur le marché tunisien. Depuis le 25 mars dernier, le transporteur a ajouté une 4e fréquence sur l'axe Paris-Tunis La compagnie Air France consolide sa présence sur le marché tunisien. Depuis le 25 mars dernier, le transporteur a ajouté une 4e fréquence sur l'axe Paris-Tunis Rating:
Accueil » Fil aérien » Air France veut casser son image de compagnie chère au départ des provinces et annonce un ensemble de nouveautés sur la Tunisie

Air France veut casser son image de compagnie chère au départ des provinces et annonce un ensemble de nouveautés sur la Tunisie

La compagnie Air France consolide sa présence sur le marché tunisien. Depuis le 25 mars dernier, le transporteur a ajouté une 4e fréquence sur l’axe Paris-Tunis, fréquence qu’il avait supprimée au lendemain de la révolution. Cette augmentation de capacité va permettre notamment aux hommes d’affaires de pouvoir effectuer un aller et retour dans la journée, que ce soit au départ de Tunis ou de Paris, grâce aux horaires qui ont été mis en place dans cet objectif. Mais la grande nouveauté de la saison, c’est aussi et surtout l’ouverture de la nouvelle ligne Toulouse-Tunis à  compter du 1er avril 2012 à  raison de 4 fréquences par semaine (mardi, jeudi, samedi et dimanche). Au niveau tarifaire, la compagnie se montre très agressive, avec la possibilité d’acheter un aller simple déjà  à  118 dinars et un aller et retour à  288 dinars pour la classe tarifaire la plus basse (quand elle est disponible et sans compter les frais de services). Toutefois, les tarifs peuvent grimper jusqu’à  574 dinars pour un aller et retour Tunis-Toulouse, car cela dépend de la classe de réservation, de la période de voyage et des taxes d’aéroport. Cette nouvelle politique tarifaire, Air France l’applique au départ de la ville rose, mais aussi de Marseille et de Nice qui constituent ses trois nouvelles bases de province. « Il ne s’agit pas de nouveaux hub d’Air France mais de développer notre activité au départ de ces villes et de donner de nouvelles opportunités de correspondances à  nos clients » explique à  ce propos Jean-Louis Prades (photo ci-contre), directeur d’Air France pour le marché tunisien. « Nous essayons de casser notre image de compagnie chère grâce à  des grilles tarifaires attractives comme nous l’avons fait à  Marseille ». Au départ de Marseille justement, Air France opère à  raison de 8 vols par semaine sur la Tunisie (dont deux pour la seule journée du samedi). Au départ de Nice, la compagnie dessert actuellement Tunis tous les samedis et dimanches. Sauf qu’à  compter du 4 mai 2012, le vol du samedi sera opéré le jeudi.

Le principe des bases de province

Depuis l’automne 2011, Air France a entamé une nouvelle politique commerciale qui consiste à  baser des appareils dans les régions de province vu notamment la saturation des aéroports parisiens. Au sein de la compagnie, on traduit cette nouvelle stratégie par « une organisation différente du réseau, une optimisation de l’utilisation des appareils et une amélioration de la productivité du personnel ». Entamée à  Marseille en octobre dernier, l’expérience est jugée très positive. « Ces premiers succès encouragent la compagnie à  étendre ce nouveau modèle au départ de Toulouse et de Nice à  partir du printemps 2012. Bordeaux accueillera ensuite de nouvelles liaisons courant 2012 ». A partir d’avril, le transporteur tricolore assurera donc un total de 1200 vols par semaine au départ de ses trois bases, « tout en conservant le produit qui est le nôtre contrairement aux low cost » tient cependant à  souligner Jean-Louis Prades. Air France met en effet en avant les services gratuits qu’elle continue d’offrir à  ses passagers : bagage de 23 kg en soute et de 12 kg en cabine, journaux et magazines à  l’embarquement, collation et boisson gratuite (pour les vols de moins de 100 minutes) et les traditionnelles possibilités de s’enregistrer en ligne, de cumuler des miles et de payer par cartes de crédit (pour ceux qui le peuvent) sans frais supplémentaire.
A travers cette nouvelle politique, la compagnie française entend sans aucun doute empêcher la concurrence, et notamment les compagnies à  bas coût, de trop occuper le terrain. Elle mise de toute évidence sur sa notoriété et ses performances de ponctualité et de régularité. Des atouts qui restent fondamentaux dans un secteur dont le modèle économique est en pleine reconstruction.

Hédi HAMDI

Commentaire

comments

Laisser un commentaire

Destination Tunisie © 2016 Tous droits réservés - Website Designed & Developed by Wikloo Web Agency

Retour en haut de la page