Aéroport de Djerba : bilan d’une journée noire Reviewed by Momizat on . Ils sont passés à l’acte. Les agents de Tunisair Handling ont décrété une grève de trois jours à l’aéroport de Djerba-Zarzis à compter du 14 août, en pleine hau Ils sont passés à l’acte. Les agents de Tunisair Handling ont décrété une grève de trois jours à l’aéroport de Djerba-Zarzis à compter du 14 août, en pleine hau Rating: 0
Accueil » Fil aérien » Aéroport de Djerba : bilan d’une journée noire

Aéroport de Djerba : bilan d’une journée noire

Ils sont passés à l’acte. Les agents de Tunisair Handling ont décrété une grève de trois jours à l’aéroport de Djerba-Zarzis à compter du 14 août, en pleine haute saison touristique, provoquant aujourd’hui une pagaille sans pareille dans l’organisation des vols charters, réguliers et domestiques.

Entre Djerba et Tunis tout d’abord, Tunisair Express n’a finalement pu assurer qu’un seul vol en fin de soirée après que la grève fut finalement levée.

Le vol de Tunisair à destination de Lille qui devait décoller à 6h30 du matin n’est finalement parti qu’à 19h50, soit avec plus de 13h de retard. Le vol vers Nice programmé à 7h10 du matin a décollé à 22h30. Les charters assurés par Jet Air Fly et Luxair ont été tout bonnement annulés ou déroutés sur d’autres aéroports tandis que les vols du matin vers Paris devant être assurés par Tunisair, Transavia et Syphax Airlines n’avaient toujours pas décollé en début de soirée. Le vol Djerba-Malte d’Air Malta mis en place pour aider à l’évacuation des personnes en provenance de Libye a également subi 8h00 de retard. Seule la compagnie Nouvelair a  réussi à tirer son épingle du jeu grâce à son autonomie sur le plan du handling.

Le ministre du Transport, Chiheb Ben Ahmed, accompagné de Saloua Sghaïer, PDG De Tunisair et de Hatem Motemri, directeur général de l’Aviation civile, ont tenu une conférence de presse dans le courant de la journée (photo ci-dessous) pour préciser la position officielle des autorités par rapport à la situation prévalant à l’aéroport de Djerba. Le ministre a souligné qu’il était inacceptable que la grève des employés de Tunisair Handling engendre la fermeture de l’aéroport et que le syndicalisme ne pouvait pas s’exercer en portant atteinte aux intérêts nationaux et à ceux des entreprises. Il a affirmé que les journées de grèves seront déduites du salaire des grévistes.
Chiheb Ben Ahmed a déclaré par ailleurs que les aéroports de Sfax, Gabès et Tozeur allaient servir de base de redéploiement pour les avions qui ne pourront pas atterrir à Djerba.

De son côté, Amel Karboul, ministre du Tourisme, dans une déclaration à Mosaïque FM, a affirmé qu’elle songeait à faire appel à des intervenants extérieurs pour le traitement des bagages à l’aéroport de Djerba.
En tout état de cause, ce sont plusieurs milliers de touristes qui ont dû être transférés par la route vers d’autres aéroports ou de nouveau hébergés par les T.O  sur l’île.

D.T

Commentaire

comments

Laisser un commentaire

Destination Tunisie © 2016 Tous droits réservés - Website Designed & Developed by Wikloo Web Agency

Retour en haut de la page