Acropolium Delenda Est Reviewed by Momizat on . Au moment où les autorités culturelles déterrent le squelette d'un jeune homme carthaginois vieux de 2600 ans pour lui donner forme et l'exposer en ‘Chair et Au moment où les autorités culturelles déterrent le squelette d'un jeune homme carthaginois vieux de 2600 ans pour lui donner forme et l'exposer en ‘Chair et Rating:
Accueil » Humeurs » Acropolium Delenda Est

Acropolium Delenda Est

Au moment où les autorités culturelles déterrent le squelette d’un jeune homme carthaginois vieux de 2600 ans pour lui donner forme et l’exposer en ‘Chair et en os’ à  la curiosité des visiteurs, elles n’hésitent pas à  vouloir enterrer l’une des plus belles expériences de réhabilitation et de sauvetage culturels en lançant un appel d’offres pour la location de l’ex-Cathédrale Saint-Louis à  des conditions irréalistes et dissuasives.

Tout le monde sait que le sauvetage de ce monument de la Colline de Byrsa qui menaçait ruine est dû à  une seule et unique personne : Mustapha Okbi .Quinze ans de travail et d’efforts, de passion et de rêves lui ont permis de faire de cet espace délaissé un lieu de rencontres interculturelles. L’Octobre Musical, évènement musical caractérisé par la constance dans la qualité, n’en est qu’une des nombreuses illustrations. Joliment ‘baptisée’ l’Acropolium par M.O., l’ex Cathédrale est devenue, avec le temps, un véritable temple des arts et une prestigieuse icône du paysage carthaginois.

Curieuse démarche du propriétaire des lieux qui, à  travers cet appel d’offres, voudrait privilégier ‘le plus offrant’ au ‘mieux offrant’ et qui feint d’oublier que toute entreprise culturelle performante est d’abord portée par un Homme ou une Femme et sous tendue par une vision et un projet.

Au lieu de couver cette expérience pour la présenter comme exemple pilote d’animation touristico-culturelle responsable et intelligente, il se laisse gagner par des considérations matérielles qui ne feront pas recettes. Au sens propre comme au sens figuré.

Décidément, les disciples de Caton, qui avait juré de démolir Carthage, ne sont pas tous morts.

Wahid Ibrahim

Commentaire

comments

Laisser un commentaire

Destination Tunisie © 2016 Tous droits réservés - Website Designed & Developed by Wikloo Web Agency

Retour en haut de la page