Aéroport de Dubaï, numéro 2 mondial, et Emirates qui recrute 2 personnes par jour Reviewed by Momizat on . Il est actuellement classé 12e aéroport dans le monde en termes de trafic passagers. Mais si l'on ne tenait pas compte du trafic domestique des principaux aérop Il est actuellement classé 12e aéroport dans le monde en termes de trafic passagers. Mais si l'on ne tenait pas compte du trafic domestique des principaux aérop Rating:
Accueil » Fil aérien » Aéroport de Dubaï, numéro 2 mondial, et Emirates qui recrute 2 personnes par jour

Aéroport de Dubaï, numéro 2 mondial, et Emirates qui recrute 2 personnes par jour

Il est actuellement classé 12e aéroport dans le monde en termes de trafic passagers. Mais si l’on ne tenait pas compte du trafic domestique des principaux aéroports mondiaux et que l’on se concentrait sur le trafic international uniquement, l’aéroport de Dubaï serait 4e en termes de passagers internationaux.

Au cours des 6 premiers mois de l’année, l’aéroport de Dubaï a enregistré 24,6 millions de passagers, soit une hausse de 8,9% par rapport au même mois de l’année dernière, soit plus que l’aéroport Francfort Main à  titre d’exemple. Rien qu’au mois de juin, 26.101 mouvements d’avions y ont été comptabilisés. Les destinations les plus prisées sont l’Inde, la Grande-Bretagne, l’Arabie Saoudite, le Pakistan et l’Iran.

Depuis le début de l’année, l’aéroport a enregistré l’ouverture de 200 nouveaux vols hebdomadaires vers l’Asie, l’Europe et l’Afrique tous transporteurs confondus. Ceci alors même que la crise économique frappe l’Occident de plein fouet et que les prix du pétrole ont augmenté. Mais l’aéroport de Dubaï ne semble pas connaître la crise. Objectif affiché pour l’exercice 2011 : 50 millions de passagers. En 2012, Dubai Airport compte bien dépasser ses « concurrents » et devenir le deuxième au monde avec une croissance moyenne annuelle escomptée sur la prochaine décennie de 7,2%.

Avec cela, une compagnie comme Tunisair serait en train de réfléchir à  supprimer sa ligne Tunis-Dubaï par manque de rentabilité ! Le transporteur public tunisien semble en effet ne pas pouvoir tenir tête à  la compagnie Emirates qui opère en quotidien sur l’axe Dubaï-Tunis.

Emirates, levier de Dubaï

Derrière la réussite de la destination Dubaï, il y a bien évidemment l’ambitieuse compagnie Emirates et notamment ses 15 Airbus A 380 de 517 places actuellement en service vers Paris, Londres, Manchester, Hong Kong, Munich, New York, Toronto, Sydney, Auckland, Djeddah, Bangkok, Séoul, Pékin, Hong Kong , Shanghai et Johannesburg.

La compagnie a fait part récemment de son intention de recruter quelque 4 000 membres d’équipage pour répondre à  l’extension de sa flotte dans les prochaines années. Car il faut savoir que sur chaque A380 d’Emirates, il faut 26 PNC et PNT : 4 pilotes, 20 stewards et hôtesses de l’air et deux personnels de « nettoyage » en Première classe alors qu’un Boeing 777 ne requiert que 16 membres d’équipage. Avec 90 Super Jumbos commandés pour seulement une quinzaine en service (plus 70 Airbus A350 et 45 B777 en commande) Emirates prévoit qu’elle aura besoin de 4000 PNC supplémentaires avec une moyenne de recrutement de 2 personnes par jour.

Commentaire

comments

Laisser un commentaire

Destination Tunisie © 2016 Tous droits réservés - Website Designed & Developed by Wikloo Web Agency

Retour en haut de la page