65 agences de voyages tunisiennes jugées non solvables par l’IATA Reviewed by Momizat on . Le secteur de la billetterie aérienne en Tunisie est actuellement en plein remous. En cause, les nouveaux critères financiers définis par l'Association internat Le secteur de la billetterie aérienne en Tunisie est actuellement en plein remous. En cause, les nouveaux critères financiers définis par l'Association internat Rating: 0
Accueil » Fil info » 65 agences de voyages tunisiennes jugées non solvables par l’IATA

65 agences de voyages tunisiennes jugées non solvables par l’IATA

Le secteur de la billetterie aérienne en Tunisie est actuellement en plein remous. En cause, les nouveaux critères financiers définis par l’Association internationale des compagnies aériennes (IATA) qui a fixé 4 critères d’accréditation pour toutes les agences de voyages billettistes (anciennes ou nouvelles), accréditation leur accordant le droit de vendre des billets d’avion pour le compte des compagnies aériennes.

A la lumière des nouvelles conditions et après une évaluation financière de solvabilité, il s’avère que 65 agences tunisiennes, sur un total de 210 billettistes,
ne répondent pas à , au moins, un de ces 4 critères.

Contacté par Destinationtunisie, Khaled Chelly, directeur régional de l’IATA pour l’Afrique du nord, a tenu à  tranquilliser les professionnels du secteur en Tunisie en soulignant que cette décision « n’avait pas pour objectif de mettre la pression sur les agences mais qu’elle intervenait conformément à  des critères locaux définis conjointement fin 2008 par l’APJC » (le conseil mixte local comprenant les agences de voyages concernées, les 16 principales compagnies aériennes étrangères opérant sur la Tunisie et la Fédération tunisienne des agences de voyages (FTAV).

Conséquence de cet état de fait : l’IATA va exiger des agences de voyages billettistes des cautions bancaires d’un montant proportionnel à  leur chiffre d’affaires payé au BSP au cours des 12 derniers mois. A la lumière des chiffres annoncés, certaines devront fournir des garanties financières comprises entre 900.000 et 1,2 million de dinars, montants qui démontrent que plusieurs (très) grandes agences de voyages de la place font partie des
« non solvables » !

Les critères de l’IATA ont été établis d’après des ratios calculés sur la base de la solvabilité de chaque agence, de ses liquidités, de son niveau d’endettement et de ses capitaux propres.

Les 65 agences de voyages concernées devraient recevoir incessamment la notification officielle de l’IATA leur accordant un délai d’un mois pour se plier aux nouvelles dispositions.

« Malgré cet enjeu très important pour les agences de voyages et les compagnies aériennes, j’aimerai bien trouver une solution pour le marché tunisien pour lequel je favorise d’ailleurs la solution de l’assurance conjointe » a ajouté M. Chelly.

En effet, la FTAV travaille actuellement à  la mise en place d’une assurance groupe pour couvrir toutes les agences billettistes (voir notre article sur le sujet : Les agences de voyages tunisiennes face aux nouvelles exigences de l’IATA)

Toutefois, le délai de 6 mois pour la mise en place d’une assurance groupe paraît difficilement acceptable. « Le dernier mot reviendra à  la Paconf (la Passenger Conference, autorité internationale agissant en qualité de médiateur en matière d’accréditation ndlr) souligne M. Chelly.

En attendant, c’est la date du 5 novembre 2010 qui a été arrêtée pour tenir une nouvelle réunion avec les parties concernées à  Tunis pour débattre du sujet.

Commentaire

comments

Laisser un commentaire

Destination Tunisie © 2016 Tous droits réservés - Website Designed & Developed by Wikloo Web Agency

Retour en haut de la page