Projet touristique Khomsa : rêve ou fantasme ? Reviewed by Momizat on . [video width="100%" id="UYfU9rWwc1Y" type="youtube"] Surgie du jour au lendemain sur le web, la vidéo présentant un projet pharaonique intitulé « La Khomsa, per [video width="100%" id="UYfU9rWwc1Y" type="youtube"] Surgie du jour au lendemain sur le web, la vidéo présentant un projet pharaonique intitulé « La Khomsa, per Rating: 0
Accueil » Destination TV » Projet touristique Khomsa : rêve ou fantasme ?

Projet touristique Khomsa : rêve ou fantasme ?

Surgie du jour au lendemain sur le web, la vidéo présentant un projet pharaonique intitulé « La Khomsa, perle de la Tunisie » destiné à s’implanter dans la région de Korbous a créé le buzz.

D’abord pour « l’énormité » du projet présenté (île flottante, aéroport, hôtels, parcours de golf, campus universitaire, hopitaux, complexe sportif, foire internationale, habitats…).

Ensuite, parce qu’il n’a pas été annoncé manière officielle et classique par les médias dans le cadre d’une conférence de présentation par exemple. De plus, l’homme d’affaires tuniso-luxembourgois, Chokri El Khal, qui se présente comme promoteur du projet, est totalement inconnu de la sphère économique tunisienne.

Ceci étant, le projet, par ses composantes fait rêver. Mais comme l’ont bien souligné les observateurs, avant de penser à se lancer dans la construction de nouveaux hôtels, commençons par remplir ceux qui existent déjà.

De plus, le début de polémique lancée par le promoteur avec le gouvernement nous renvoie à un autre projet pharaonique qui n’a toujours pas été entamé, celui de Tunisia Economic City.

Donc pour être lucide, disons que Chokri El Khal, malgré les bonnes intentions qu’il affiche, n’a de toute évidence pas encore saisi la profondeur de la bureaucratie tunisienne. Le chiffre de son investissement, 4 mille millions de dinars, laisse de toute façon dubitatif.

D.T

Commentaire

comments

Laisser un commentaire

Destination Tunisie © 2016 Tous droits réservés - Website Designed & Developed by Wikloo Web Agency

Retour en haut de la page